18-jours-benevolat-immersion-famille-sherpa-nepal

18 jours de bénévolat et d’immersion au coeur du Népal

Après 3 semaines en Inde, nous voilà partis pour de nouvelles aventures au Népal. Au programme de ces 3 semaines : immersion dans une famille Sherpa, participation au projet de reconstruction de l’école de Chulemu (petit village située dans la région du Solukhumbu, à l’Est de Katmandu) détruite en partie lors du tremblement de terre d’avril et notre tout premier trek !

Notre quotidien aux côtés de la famille Sherpa

Après 10 heures de jeep en montagne (et quelques passages où l’on a bien cru qu’on allait finir dans le précipice…), nous avons rejoint la maison qui nous accueillera pendant les quinze prochains jours. Nous rencontrons une charmante famille d’agriculteurs Sherpa composée de la maman et du papa, de Tenzi le coordinateur népalais du chantier, de Alsen le petit frère de 16 ans très drôle et attachant, et de la petite dernière Mima Doma (surnommée Sanu) une petite chipie de 8 ans.
La famille est épaulée par Domi, un cousin Sherpa de la maman, qui est le chef cuisto du groupe et qui nous a régalé pendant ces 15 jours.

Pour information, le peuple Sherpa est un groupe ethnique originaire de l’Est du Tibet dans la province du Kham. Il y a environ 500 ans, les Sherpas ont fuit leur province bouddhiste pour venir s’établir dans les hautes vallées himalayennes du Népal, notamment au pied du Mont Everest.

18-jours-benevolat-immersion-nepal-agriculture

La maman récolte ses légumes pour préparer le repas du jour.

Dans le cadre de cette mission, nous serons accompagnés de 9 autres bénévoles qui sont également hébergés dans la famille. Nous dormons pour l’occasion dans un baraquement en bois / tôle construit derrière la maison et construit après le tremblement de terre (les murs de la maison n’étant plus sécurisés à 100%)

18-jours-benevolat-immersion-nepal-maison-famille

Notre journée type (sauf le vendredi après-midi et le samedi où nous étions en repos) :

18-jours-benevolat-immersion-nepal-wc-douche- 7h00 : Réveil
– 8h00 : Petit déjeuner (hummmmm les fameux pancakes au miel de Domi accompagnés de thé et banane)
– 8h30 : Départ pour le chantier
– 12h00 : Déjeuner sur le chantier (Domi nous amène le repas tous les jours sur le chantier, toujours un régal !)
– 17h30 : Retour à la maison et douches (chaudes) à la bassine préparée par l’un des deux parents
– A partir de 18h00 : Petit thé et dîner suivi de jeux de cartes ou de blablabla avec l’équipe.

 

Nous avons passés de très beaux moments avec la famille notamment avec Alsen qui nous a accompagné lors de nos temps libres en visite autour de la maison et qui nous a fait bien rire avec ses blagues et sa répartie !
Mais notre coup de cœur est pour Domi, un personnage tellement attachant, bosseur et tellement généreux, qui nous suivra également lors de notre trek, en tant que porteur pour mon sac à dos (Anaïs).

18-jours-benevolat-immersion-nepal-domi

Nous avons tellement partagé de bons moments avec eux que lors de notre départ, il a été difficile de retenir nos larmes…

Le chantier de la reconstruction de l’école

Nous avons rencontré une belle équipe de bénévoles français :
– Perrine, kiné (Alpes du Sud)
– Elsa, pisteur (Alpes du Sud)
– Sébastien, menuisier (Alpes du Sud)
– Mathias, étudiant éducateur spé. adolescent (Bretagne)
– Alice, étudiante éducateur spé. petite enfance (Bretagne)
– Marine, étudiante éducateur spé. petite enfance (Bretagne)
– Marie-Noëlle, retraité (Bourgogne)
– Gilbert, retraité (Bourgogne)
– Nathanaël, infirmier (Nord)
– Olympe, étudiante commerce (Nord)
– Camille, infirmière (Nord)

Mais aussi, une dizaine d’adolescents népalais issus du foyer créé il y a quelques années sur Katmandou par ShaktiNépal.

18-jours-benevolat-immersion-nepal-chantier-ecole-chulemu-shaktinepal

La fine équipe des bénévoles avec les ouvriers népalais

L’accès au chantier depuis la maison se fait par un petit sentier dans la montagne très étroit, très humide et donc très glissant, inaugurant de belles chutes (surtout le matin) dans la longue pente qui nous mène jusqu’à l’entrée de l’école ! Il nous faut environ 20 à 30 minutes pour le parcourir, de quoi se mettre en jambes pour la journée ou nous achever pour la nuit quand nous devons remonter le chemin après une journée de travail !

Lors de notre arrivée, le chantier avait commencé depuis quelques jours et après quelques soucis organisationnels, les bénévoles étaient un peu tendus… beaucoup d’attente pour eux les premiers jours dû à des problèmes d’autorisation, des tâches difficiles à faire et refaire car mal gérée les premières fois (notamment le déplacement de grosses pierres qui ont dû être redéplacées quelques jours après…) bref un peu difficile de trouver sa place dans cette situation. La venue d’un architecte et d’un spécialiste des constructions en sacs de terre a permis de réorganiser le chantier et de nous mettre au travail ! Plus de détails sur le projet de reconstruction de l’école de Chulemu et sur l’association ShaktiNépal

Au programme : ponçage des planches de bois qui serviront de fenêtre et d’encadrements de portes, déblayage des pierres sur le terrain où l’école a été démolie et tri en fonction de leur taille pour les utiliser pour le nouveaux bâtiment, cassage des pierres afin d’en faire des gravas, renforçage des coins des sacs de terre avec fil de fer… Pas facile tous les jours !

18-jours-benevolat-immersion-nepal-chantier-ecole-chulemu-shaktinepal-2

En parallèle, les ouvriers népalais s’occupent de faire les fondations de l’école où seront ensuite disposés les sacs de terre. Un travail colossal lié en grande partie au fait qu’une partie du terrain a légèrement glissé avec le tremblement de terre et aux peu de moyens / outils à leur disposition. Ils nous ont néanmoins épatés par leur ingéniosité (notamment à se fabriquer leurs propres outils !) et la qualité de leur travail.

18-jours-benevolat-immersion-nepal-chantier-ecole-chulemu-shaktinepal-5

18-jours-benevolat-immersion-nepal-chantier-ecole-chulemu-shaktinepal-4

18-jours-benevolat-immersion-nepal-chantier-ecole-chulemu-shaktinepal-3

A notre départ du chantier le 11 Novembre 2015, le projet se poursuivait avec les ouvriers népalais dans l’attente de nouveaux bénévoles français qui devraient venir apporter leur aide en début d’année prochaine. Le bâtiment principal de l’école devrait ainsi pouvoir être terminé en Avril 2016. A suivre !!

Julien