Nous attaquons le troisième gros volet de notre voyage puisqu’il est l’heure pour nous de découvrir un nouveau continent, l’Amérique du Sud ! Une traversée du Pacifique et quelques 12h d’avion plus tard, nous voilà au Chili.
Pour l’anecdote, nous venons de remonter le temps à la manière de Doc et Marty (dans le film Retour vers le Futur) ! En effet, nous sommes partis le 31 mai d’Auckland à 18h locale et avons atterri le même jour à 13h heure chilienne… Magique non ? ;)

—- Tous nos conseils et infos pratiques sont à découvrir à la fin de l’article —-

Nos premiers pas au Chili

voyage-ile-de-paques-homestay-santiago-chiliNous sommes accueillis à l’aéroport de Santiago par Willy, un chilien qui nous hébergera juste pour la nuit puisque nous repartons dès le lendemain matin pour l’île de Pâques. En attendant, nous faisons nos premiers pas et nos premiers essais avec la langue espagnol. Et oui, voilà déjà le plus gros changement pour nous qui ne parlons pas cette langue (j’ai juste quelques notions après une année d’étude il y a déjà plus de 10ans). Et quel changement…
Nous sommes aussi très vite imprégnés par les couleurs locales, notamment au travers de la musique que notre hôte s’empresse de mettre dans sa voiture. Nous découvrons aussi très vite que nous repartons aussi pour des pays beaucoup moins riches et plus en rupture avec les codes occidentaux retrouvés en Nouvelle-Zélande ou en Australie. Hummmm il y a comme un parfum de nouveau et de soleil qui ne sont pas pour nous déplaire, bien au contraire. Mis à part peut-être les retrouvailles avec les chiens errants (qui apparaissent nombreux dans les rues ici) et la sécurité sur laquelle on s’interroge mais qui se confirme à la vue des nombreuses grilles et barricades présents devant chacune des maisons.
Nous passons le reste de l’après-midi à faire simplement quelques courses (dans la limite du poids de notre sac à dos) en prévisions de notre séjour en camping sur l’île de Pâques où les prix des produits sont beaucoup plus élevés.

En route pour l’île de Pâques

Jour 1 :

voyage-ile-de-paques-camping-mihinoa-tenteNous voilà répartis à 6h du matin pour l’aéroport de Santiago où nous reprenons un vol pour l’île de Pâques d’une durée de 6h… C’est que nous commençons à en accumuler des heures de vols ;) Ceci étant, nous avons l’agréable surprise de voir que c’est à bord d’un Boeing 787 que nous ferons ce vol ! Moi qui m’attendait à un petit avion, je suis d’autant plus étonné d’apprendre qu’il y a un vol par jour avec ce type d’avion et qu’il est toujours plein.
Quelques heures plus tard, nous nous posons avec le soleil et prenons nos quartiers dans notre tente louée avant notre arrivée, sur l’unique camping de l’île. Avec une vue sur l’océan, quelques palmiers, on peut dire que nous sommes plutôt bien !! Malgré nos têtes de zombie, nous décidons tout de même d’enfiler tshirts, shorts, tongs et de partir à pieds sur le site de Tahai afin de voir nos premiers moais et de profiter d’un coucher de soleil sur ces splendides édifices. Aucun doute, la magie de l’île a déjà opéré sur nous :)
voyage-ile-de-paques-camping-mihinoa-vue-ocean
voyage-ile-de-paques-moais-ahu-tahai-
voyage-ile-de-paques-moais-ahu-tahai

Jour 2 :

C’est après une loooooongue nuit de 12h que nous nous réveillons. Nous prenons le temps de discuter avec d’autres français présents sur le camping, notamment Floriane et Matthieu. C’est aussi un couple en Tour du Monde, qui travaillait comme moi dans le web marketing et qui est parti il y a 4 mois en commençant par l’Amérique du Sud sur des pays similaires à ceux que nous souhaitons faire. Grâce à eux, nous récupèrerons de précieux conseils et bons plans.
L’après-midi, nous partons visiter le musée Antropologico P.Sebastian Englert pour mieux comprendre l’histoire de l’île et les différentes théories sur les moais (pourquoi ont-ils été créés ? comment ont-ils été déplacés et érigés ? dans quelle roche étaient-ils taillés ?, …)
voyage-ile-de-paques-museo-antropologico

Un peu d’histoire : l’île a été découverte en 1722 par Jakob Roggeveen, le dimanche de Pâques d’où elle tient son nom. Le moais est la statut de pierre qui représentait les membres d’une tribu. Un ahu est l’hôtel sur lequel les moais étaient érigés et en-dessous duquel était enterrés les corps des membres de la tribu décédé. On comptabilise aujourd’hui 887 moais taillés dont 288 ont été transportés et érigés sur un ahu.

Jour 3 :

Nous décidons de louer des vélos et de partir explorer l’île de Pâques malgré un vent très important. Nous partons dans un premier temps au sud de l’île où nous découvrons de nombreux ahu avec les moais encore couchés et non restaurés. Cela en reste pas moins impressionnant, notamment le ahu de Hanga Te’e.
voyage-ile-de-paques-moais-hanga-tee

Après celui-ci, nous partons explorer le centre de l’île pour voir ahu Akivi, l’unique ahu à être situé à l’intérieur des terres (et non sur la côte) et à avoir des moais tournés face vers l’océan. On ignore encore pourquoi… Entre deux, j’ai eu la joie d’une petite crevaison (pour une jolie photo de paysage…) qui nous aura valu quelques kilomètres à pieds pour rentrer jusqu’à ce que nous nous fassions dépanner en 4×4 par chance par le beau frère du loueur.
Le soir (comme chaque soir), nous profitons du dîner pour discuter avec Floriane et Matthieu. L’occasion de parler voyages et de se partager quelques anecdotes ;)
voyage-ile-de-paques-moais-paysage-ahu-akivi
voyage-ile-de-paques-moais-ahu-akivi

Jour 4 :

Pour cette nouvelle journée sur l’île de Pâques, nous décidons de varier les plaisirs ;) Pas de moais au programme mais l’ascension du volcan Rano Kau et la visite de l’ancien village d’Orongo. Une ballade que vous pourrez faire assez facilement en 4h aller-retour. L’occasion de prendre de la hauteur, de bénéficier d’une splendide vue sur l’île et de contempler le magnifique cratère du volcan semi-immergé. Attention au vent, ça décoiffe !!! Avec un peu de chance, vous pourrez assister vers 12h30 à l’atterrissage de l’avion quotidien.
voyage-ile-de-paques-volcan-rano-kau-vue
voyage-ile-de-paques-volcan-rano-kau

Après cela, nous basculons de l’autre côté du volcan afin d’en apprendre un peu plus sur l’ancien village d’Orongo où se déroulait une fois par an le rituel « birdman » qui permettait d’élire le chef de la tribu pour l’année à venir.
voyage-ile-de-paques-orongo
voyage-ile-de-paques-orongo-birdman

Un peu d’histoire : Lors du rituel « birdman », les hommes du village partait à la nage rejoindre la petite île de Motu Nui (située à 2kms des côtes) où ils devaient chercher un œuf de l’oiseau Manutara. Le premier homme à revenir à Orongo avec l’œuf devenait alors le chef de la tribu.

Jour 5 :

Pour les deux derniers jours sur l’île, nous avons décidé de louer un 4×4 pendant 24h avec Floriane et Matthieu. Cela nous permet de partager les frais et de passer deux jours ensemble. Ce 4×4 va nous permettre de faire tout le tour de l’île et surtout d’admirer le lever de soleil sur le site de Tongariki. Mais ça, ce sera pour demain !
Nous prenons donc la voiture en ville en fin de matinée et débutons notre tour par le sud. Nous croisons beaucoup de chevaux et vaches en liberté, ce qui rend l’île de Pâques encore plus sauvage. Pour le déjeuner, nous arrivons sur le site de Tongariki, le plus grand ahu de l’île avec ses 15 moais. Il fut restauré en 1960. Nous passons près de 2h à admirer ces imposantes statues, aussi magnifiques que mystiques.
voyage-ile-de-paques-tongariki-15-moais-

voyage-ile-de-paques-tongariki-15-moais
Nous repartons ensuite en direction de la carrière de Rano Raraku, appelée aussi la nurserie. C’est effet à quelques kilomètres de Tongariki qu’étaient fabriqués les moais. Près de 900 moais y auraient été taillés ! Mais tous n’ont pu être déplacés. On peut donc en apercevoir un très grand nombre sur les flancs de ce volcan, notamment un moais de 21 mètres de haut non terminé. C’est un site unique que nous avons vraiment beaucoup aimé.
voyage-ile-de-paques-rano-raraku-nurserie
voyage-ile-de-paques-rano-raraku-nurserie-moais
voyage-ile-de-paques-rano-raraku-nurserie-plus-grand-moais
Après s’être baladés dans la carrière, nous sommes remontés au Nord pour y découvrir de nouveaux sites tels que Papa Vaka (petroglyphes) ou ahu Heki’i (plus grand moais érigé avec ses 10 mètres de haut, mais tombé depuis)
La dernière grosse étape de cette journée nous amène à la plage Anakena, seule plage de sable de l’île. Entourée de cocotiers, embellie par la présence du ahu Nau Nau, et d’une eau turquoise, cette plage est un petit paradis où les locaux (et touristes) aiment s’y baigner. Pour notre part, nous n’y avons trempé que les orteils… Pour cause, l’eau était aussi chaude que dans la mer du Nord ;)
voyage-ile-de-paques-plage-anakena-moais-ahu-nau-nau-
voyage-ile-de-paques-plage-anakena-moais-ahu-nau-nau
Nous terminons notre journée sur un époustouflant coucher de soleil sur ahu Tahai et un petit apéro entre nouveaux amis !
voyage-ile-de-paques-moais-sunset-ahu-tahai

Jour 6 :

Réveil 5h45, départ 6h…nous sommes au taquet pour nous rendre sur le site de Tongariki afin de voir le soleil se lever derrière les 15 moais.
Bon, nous devons bien avouer que nous étions légèrement en avance et que nous avons donc patienté une heure dans la voiture… Malheureusement ce matin là, les nuages étaient plus présents qu’à l’habitude. Nous n’avons donc pas eu exactement le lever de soleil espéré même si ce fut un moment magique immortalisé par quelques belles photos des moais, quelques sauts, et même une photo à 18 moais !! ^^
voyage-ile-de-paques-tongariki-15-moais-sunrise-
voyage-ile-de-paques-tongariki-15-moais-sunrise

voyage-ile-de-paques-tongariki-15-moais-saut
voyage-ile-de-paques-tongariki-18-moais

Pour information, il est possible de monter à pieds en haut du volcan Maunga Tere Vaka (point le plus haut de l’île situé à côté de Ahu akivi) ou à la Péninsule Poike (située à l’est de l’île) pour avoir une vue à 360°. Les grottes de Ana Kakenga et Ana Te Pahu peuvent être visitées à l’aide d’une lampe torche.

De notre côté, le séjour sur l’île de Pâques prend fin… Nous sommes un peu triste de quitter ce petit paradis de tranquillité à l’histoire passionnante. C’est vraiment un lieu que nous avons adoré, même si nous n’avons pas toutes les réponses sur l’origine des moais. Chacun y va de sa petite théorie ! Nous vous recommandons donc d’y aller pour profiter de l’île et vous faire votre propre théorie ;)

Le prochain épisode c’est Santiago où nous poursuivons notre voyage en tour du monde avec l’Amérique du Sud !

On retiendra de l’île de Paques :

voyage-ile-de-paques-floriane-matthieu– La violence du décalage horaire qui nous a réveillé à 2h30 du matin (les yeux grands ouverts)
– Notre erreur sur l’heure de Santiago (il était 1h de plus que ce que nous pensions à cause de ce qui était affiché dans l’avion) qui nous a fait nous lever 1h plus tôt et réveiller Willy à 5h au lieu de 6h…
– Notre rencontre avec Floriane et Matthieu, un couple de français super sympa qui est aussi en Tour du Monde et avec lequel nous avons passé 5 jours vraiment cool.
– La beauté, le calme et le côté très sauvage de l’île.

Infos pratiques :


# Activités :
– À notre arrivée sur l’île, nous avons du payer 30000 CLP par personne pour obtenir le droit d’entrée sur le parc national. Vous pouvez le payer en dollars mais cela vous reviendra beaucoup plus cher. Pensez ensuite à toujours les garder avec vous lors de vos visites. Il vous sera demandé de le présenter sur certains sites.
– L’entrée au musée Antropologico P.Sebastian Englert est gratuite.
– Sur l’île de Pâques, n’hésitez pas à aller faire tamponner gratuitement votre passeport à la poste pour garder un souvenir de votre passage chez les moais.

# Hébergement :
– Nous avons payé 42000 CLP pour la nuit et petit-déjeuner à l’hôtel « Hostal Sol y Luna » situé à 5 kms de l’aéroport.
– Nous avons payé 7000 CLP par personne et par nuit pour louer une tente avec matelas et duvet au camping Mihinoa situé en bord de mer à Hanga Piko dans l’unique ville de Hanga Roa.

# Transport :
– La location de VTT pour 8h nous a coûté 8000 CLP par vélo chez le loueur situé à côté du camping.
– Nous avons loué notre 4×4 chez Insular en négociant le prix à 35000 CLP (pesos chilien) au lieu de 45000 pour 24h en précisant que nous étions au camping mihinoa. Une somme que nous avons pu partager avec Floriane et Matthieu avec qui nous avons fait le tour de l’île.
– A priori il est possible d’obtenir un 4×4 chez l’agence Haunani pour 30000 CLP (après négo) située juste à côté d’Insular.

Retrouvez en vidéo notre séjour sur l’île de Pâques :

Author

3 commentaires

  1. quel décalage avec ce que nous avons vu jusqu’à maintenant. vos photos nous invitent à succomber au charme de cette île. veinards.

  2. DRON Patrick Reply

    C est vraiment magnifique ;nous regrettons de ne pas l’avoir visitée lors de notre voyage en polynésie ….
    une prochaine fois peut être !!!! bonne continuation et gros bisous à vous deux

Ecrire un commentaire