La dernière étape de notre roadtrip au Vietnam nous amène dans la région du delta Mékong, surnommé « le delta des 9 dragons ». D’une superficie de 39 000 km², cette partie du Vietnam se caractérise notamment par une végétation luxuriante, une économie et une vie centrée autour du fleuve Mékong et de ses nombreux canaux. Retour sur nos derniers jours au Vietnam, au coeur du delta du Mékong !

Ben Tre, un homestay dans l’ambiance 100% Mékong

Il est 12h lorsque nous arrivons à Ben Tre. A notre grande surprise (et déception aussi…), nous ne découvrons pas le petit village du Mékong auquel nous nous attendions, mais une vraie ville en tant que telle (rues très commerçantes, nombre de véhicules importants, …) Nous nous mettons tout de suite à la recherche d’un hôtel et c’est en longeant un bras du Mékong que nous sommes très rapidement abordés par des personnes qui proposent des « Homestay » (comprenez une forme de chambre d’hôte). Après une première discussion abandonnée devant le tarif prohibitif demandé, nous poursuivons notre marche lorsque nous sommes abordés une seconde fois. L’homme nous apparaît sympathique, il accepte une négociation du tarif et nous présente un homestay dépaysant dans sa famille, comprenant le déjeuner, le diner, le petit-déjeuner, l’hébergement, la mise à disposition de vélos.

Roadtrip-delta-Mekong-ben-treL’homestay est une pratique assez courante dans le delta du Mékong, nous voulions vraiment en faire au moins afin de ressentir le quotidien d’une famille et être complétement immergés avec eux. Bien que le prix négocié nous apparaisse encore élevé par rapport à l’idée que nous nous en étions faite, nous décidons d’accepter.
Première épreuve, il faut rejoindre la maison de sa famille en motobike et avec nos sacs à dos bien-sûr ! Pas forcément pour nous réjouir car nous avons vu assez de personnes blessées ou d’accidents de 2 roues pour ne pas avoir voulu utiliser ce mode de transport jusqu’à présent. Mais nous n’avons pas le choix… 10 minutes plus tard, nous voilà arrivés en un seul morceau devant la maison de notre hôte. La porte est cadenassée, un panneau publicitaire est placardée sur la grille devant la maison… hummmmm ça sent le rabatteur et le homestay touristique, pas réellement celui authentique espéré et vendu.

Au final, il en ressort un sentiment un peu partagé. L’expérience fut globalement positive dans le fait que nous avons dormi dans un cadre exotique (sous une moustiquaire dans un bungalow en bois ouvert sur l’extérieur avec toutes les bêtes qui vont avec ^^), que nous avons mangé de bons plats cuisinés par la mère de la famille et que nous avons pu nous balader en vélo dans les petits chemins sauvages autour de Ben Tre nous plongeant dans l’atmosphère du Mékong.
Roadtrip-delta-Mekong-homestay-ben-tre
Roadtrip-delta-Mekong-ben-tre-
Roadtrip-delta-Mekong-ben-tre-2
Roadtrip-delta-Mekong-ben-tre-coco

Mais sur certains points, ce fut malheureusement une nouvelle illustration de ce que nous avons jusqu’alors ressenti au Vietnam. L’homme qui nous avait abordé initialement, nous avait promis un homestay chez lui et sa famille ; nous ne le verrons pas du séjour (c’était bien un autre homme qui était le père de cette famille), les boissons étaient finalement payantes, nous n’avons rien partagé avec la famille qui est resté en retrait, nous avons dû payer en plus les motobikes pour le retour en centre-ville et ils ont essayé de nous faire payer 960 000 VND au lieu des 690 000 initiales.
Nous en reviendrons dans le bilan sur le Vietnam mais nous trouvons cela vraiment dommage… Dès qu’il y a de l’argent en jeu, nous avons l’impression que les Vietnamiens sont prêts à tout (et ils ne plaisantent vraiment pas sur le sujet !). Ainsi, l’homme n’était pas obligé de nous mentir (ça n’aurait rien changé à l’expérience) et la famille aurait pu s’abstenir de vouloir nous faire payer toujours plus.

Bref, nous quittons finalement Ben Tre pour Vinh Long via un bus local avec lequel nous pensions alors arrivé directement dans la ville. Mais comme toujours en voyage, le transport d’une ville à l’autre ressemble davantage à une pochette surprise et à une véritable aventure ;) En effet, le bus nous déposa à un embarcadère où nous avons dû prendre un ferry pour atterrir de l’autre côté du Mékong, puis marcher pendant 2,5 km en plein soleil sous 40°c pour enfin rejoindre Vinh Long ! Qui a dit que voyager était de tout repos ?!!

Vinh Long, la décevante croisière sur le Mékong

Roadtrip-delta-Mekong-vinh-long-marcheNos sacs déposés dans un hôtel de la ville, nous partons à la découverte de la ville et de son marché qui présente comme souvent l’avantage de pouvoir manger correctement à petits prix. Quelques centaines de mètres suffisent pour le rejoindre et découvrir un marché très étendu et particulièrement dynamique. Nous profitons d’un petit comptoir de rue pour déguster de délicieuses nouilles de riz accompagnées comme toujours de coriandre, de pousses de soja, de quelques morceaux de nems et brochettes de viandes, le tout assaisonnées d’une sauce dont eux seuls ont le secret :)

Notre principal objectif de notre passage à Vinh Long est de faire une croisière sur le Mékong et d’aller découvrir un marché flottant, notamment celui Cai Be recommandé par le Lonely Planet. Nous portons notre choix sur l’agence Cu’Ulong Tourist (elle aussi recommandée par le Lonely Planet) qui propose une croisière de 3h avec un départ à 7h du matin pour entrevoir les premiers rayons du soleil et bénéficier d’une moindre affluence de touristes.
Le lendemain matin, nous partons donc tout excités sur un petit bateau privatisé juste pour nous deux à la découverte du Mékong et du marché de Cai Be.
Roadtrip-delta-Mekong-vinh-long-croisiere

Malheureusement, c’est une nouvelle déception pour cette croisière après celle de la baie d’Halong… En effet, nous pouvons tout simplement dire que le marché flottant de Cai Be n’existe pas ! Nous n’y avons vu qu’une seule barque (oui oui, une seule barque !) qui vendait des fruits et des légumes. A part ça, seuls quelques gros bateaux étaient stationnés au milieu de la baie. Je crois qu’en 10 minutes, nous en étions sortis alors que nous devions y passer une heure ! Certes, nous avons fait une balade dans un des bras du Mékong avec une belle lumière du matin et au retour nous nous sommes arrêtés dans une fabrique de produits locaux (caramels, magnoc soufflé…), mais nous n’avions pas payé pour ça !! La belle photo sur le prospectus de l’agence présentant un marché flottant avec plusieurs dizaines de barques marchandes, est tout simplement de la publicité mensongère. Une fois encore, nous sommes tombés sur un « attrape touristes » et notre mécontentement n’y changera rien, ils ne nous ont pas remboursé le moindre dong vietnamien. Nous ne comprenons pas non plus pourquoi le Lonely Planet recommande ce marché et le présente comme un vrai marché flottant..

Roadtrip-delta-Mekong-vinh-long-croisiere-
Roadtrip-delta-Mekong-vinh-long-croisiere-marche-cai-be
Roadtrip-delta-Mekong-vinh-long-croisiere-nous

C’est sur cette nouvelle expérience mitigée que nous terminons notre visite du delta du Mékong et notre voyage au Vietnam. Nous repartons finalement dès le midi en bus pour Hô Chi Minh Ville en prévision de nos derniers achats et formalités avant notre départ pour le Cambodge prévu deux jours plus tard.

On retiendra de Ben Tre et Vinh Long :

– Notre balade à vélo à Ben Tre dans ces petits chemins typique du Mékong, entre cocotiers, palmiers et canaux.
– Les délicieux repas de notre Homestay à Ben Tre.
– Nos premiers trajets en motobike avec nos gros sacs !
– Ces 2,5 km de marche en plein midi sous 40°C pour rejoindre Vinh Long depuis le ferry…
– Les bons repas mangés sur le marché de Vinh Long à tout petits prix

Infos pratiques :

– L’HomeStay Hoa Dùa à Ben Tre nous a coûté 365 000 VND par personne comprenant (trajet AR HomeStay – centre de Ben Tre en motobike, lunch / diner / breakfast, hébergement, vélos mis à disposition)
– Pour rejoindre Vinh Long, le bus local n°9 (rouge et jaune) + le ferry, nous a coûté 22 000 VND par personne pour 2h de trajet (sans compter les 2,5km de marche après le ferry)
– A Vinh Long, nous avons pu manger pour 15 000 à 25 000 VND sur les petits stands du marché ou dans la rue
– La croisière sur le Mekong faite depuis Vinh Long nous a coûté 225 000 VND par personne avec Cu’Ulong Tourist (on ne recommande pas, on vous rappelle !)
– Pour repartir de Vinh Long jusque Hô Chi Minh Ville, nous avons pris un mini bus avec la compagnie Kim Ma (100 000 VND par personne – 3h de trajet)

Author

2 commentaires

  1. Bonjour les amis !

    Nous venons de tomber sur votre site et nous avons plein de points communs ! Le premier d’être Chti ;-) ensuite nous sommes en ce moment en tour du monde, nous sommes en train de passer 26 jours au Vietnam, je m’appelle aussi Anaïs et votre itinéraire ressemble fortement au notre (hé oui tout ça!). Nous venons de lire votre article sur le delta qui a répondu à toutes nos questions!! Nous sommes actuellement à Mui Né et nous partons pour Ho Chi Minh semaine prochaine !
    Votre site est top félicitation!!

    Anaïs et Alberto du blog « a globe for two »

    • Julien Reply

      Merci à tous les deux pour votre commentaire :) Ca fait effectivement quelques points communs ! On va suivre votre aventure avec envie, n’hésitez pas si vous avez des questions, mais surtout profitez à foooooond !! Enjoy ;)

Ecrire un commentaire