Après un peu moins d’un mois de voyage au Vietnam, nous vous partageons notre bilan de ce roadtrip réalisé depuis Hanoi au Nord jusque Hô Chi Minh Ville au Sud. Bien entendu, comme toujours, nous vous rappelons qu’il ne s’agit ici que de notre propre ressenti lié à l’expérience de ces dernières semaines.

Nous invitons chacun à se faire sa propre opinion et vivre sa propre expérience. Pour preuve, nous avions quelques connaissances qui avaient visité le Vietnam, ils nous avaient livré leurs impressions. Aujourd’hui, notre voyage au Vietnam terminé, nous pouvons vous dire que nos impressions sont bien différentes des leurs…

Le Vietnam, un pays aux deux visages

Il faisait parti de ces pays très attendu dans notre Tour du Monde. L’idée de descendre le Vietnam du nord au sud, de traverser ses différents paysages au fil de ses régions, profiter de ses plages et de son soleil, rencontrer les différentes populations, savourer sa délicieuse cuisine, voilà qui laissait entrevoir un roadtrip sympathique aux airs de vacances. Pour le reste, dans les faits, ce voyage au Vietnam nous a offert un pays aux deux visages.

De somptueuses richesses naturelles

bilan-voyage-vietnam-sites-a-visiter-ile-cat-ba-baie-halongMalgré la sur-pollution présente dans les grandes villes et liée à l’utilisation massive de scooters / motos, le Vietnam nous a gâté avec ses paysages. Sur ce point, il ne nous a pas déçu ! Nous nous attendions à des paysages magnifiques, et le Vietnam a vraiment tenu toutes ses promesses. De la célèbre baie d’Halong (avec ses milliers de pics karstiques), aux rizières et reliefs du nord (que nous n’avons malheureusement pas vus), aux grottes du centre, aux plages du sud jusqu’à la végétation luxuriante et exotique du delta du Mékong, là c’est certain le Vietnam est un pays aux richesses naturelles incroyables. Nous avons pu le constater et en profiter pendant près d’un mois sans jamais se lasser de la beauté de ses paysages.

Des échanges décevants avec la population

Mais le Vietnam nous a aussi offert un autre visage moins réjouissant. Il y a des exceptions dans notre voyage, mais nous sommes ici pour faire un bilan et faire ressortir les grandes lignes de notre voyage. Et malheureusement, nous devons bien avoués que les échanges avec la population vietnamienne ont été décevants. Nous nous sommes plus souvent retrouvés dans un échange où seul l’intérêt financier comptait pour eux, quitte à tout faire (mentir, être fourbe) pour nous vendre quelque chose. Et sans aucun scrupule à vous arnaquer consciemment, sans penser qu’il pourrait y avoir des répercussions pour leur business à moyen / long terme (mauvais avis, publicité négative…). Nous avons plusieurs exemples en tête (croisière de la baie d’Halong, croisière et homestay sur le Mékong, échanges virulents pour des places dans le bus ou parce que nous trouvions le prix trop chers d’un objet sur le marché d’Hô Chi Minh, etc…) C’est aussi le premier pays où nous nous sommes faits voler de l’argent dans une de nos chambres d’hôtels. Tout cela mis bout à bout, cela nous laisse sur un vrai sentiment partagé sur le Vietnam et c’est bien dommage…

Le Vietnam, conseils et infos pratiques

bilan-voyage-vietnam-itineraire_1

Notre itinéraire au Vietnam

12- Hanoi
13- Ile de Cat Ba
14- Tam Coc
15- Parc National de Phong Nha
16- Dong Hoi
17- Hoi An
18- Mui Ne
19- Hô Chi Minh Ville
20- Ben Tre
21- Vinh Long
22- Hô Chi Minh Ville

La cuisine Vietnamienne, une multitude de saveurs

Côté nourriture, nous avons découvert de délicieuses saveurs. La cuisine vietnamienne étant réputée pour sa richesse et sa finesse, nous avons pu le vérifier et déguster de très bons plats. Nos coup de cœur culinaires vont pour : le bun cha d’Hanoi, les brochettes de viandes, les véritables nems, le banh mi (sandwitch local), bành xéo (le crispy pancake salé vietnamien) ou le riz frit.
bilan-voyage-vietnam-nourriture-bun-cha

Où se loger au Vietnam ?

Nous sommes restés fidèles à nos envies et habitudes prises depuis le début de tour du monde, en privilégiant des logements avec chambre et salle de bain privative. En hôtel ou guest house, nous avons régulièrement payé autour de 10$ la nuit, soit 225 000 VND (la chambre la moins chère négociée à 7$ la nuit à Mui Ne pour un petit bungalow en bord de plage avec ventilateur). N’hésitez surtout pas à négocier sérieusement vos logements, nous avons quasi tout le temps réussi à gagner 1$ ou 2$, surtout si vous restez plusieurs nuits.
La chose qui a quand même évoluée au Vietnam dans notre manière de voyager, a été le fait de ne plus forcément réserver nos hôtels avant d’arriver dans la ville. La raison étant que nous avons pu constater que les prix affichés sur Booking.com ou Agoda.com étaient parfois bien supérieurs au prix que nous pouvions obtenir en direct à l’accueil de l’hôtel. A l’inverse, cela nous a parfois occasionné de longues marches avant de trouver un hôtel disponible et respectant notre budget. Nous ne pouvons pas tout avoir ;)

Quels sont les moyens de transports au Vietnam ?

Nous ne savons pas combien de kilomètres nous avons parcouru à pieds mais nous serions assez curieux de le savoir ! Comme toujours et dès lors que c’était possible, nous avons privilégié nos jambes pour nous déplacer (souvenir particulier des 2,5 km parcourus en plein midi par 40°C pour rejoindre Vinh Long…) ! Mais pour traverser tout le Vietnam en un mois, il nous fallu aussi emprunté différents moyens de transports. Nous vous les détaillons ici :

– Vélo : nos jambes nous ont aussi bien servi à faire du vélo au Vietnam. Pratique et agréable pour visiter la campagne ou accéder à des endroits reculés de quelques kilomètres. On en trouve facilement pour un prix variant 1 à 2 $ la journée.
– Taxi : au Vietnam, pas de tuktuk à l’horizon, uniquement quelques vélos pousse-pousse à Hanoi. Pour se déplacer, il faut prendre le taxi avec une facturation au kilomètre (présents dans les grandes villes comme Hanoi ou Hô Chi Minh Ville). Attention toutefois à bien vous renseigner avant sur la distance de votre trajet et à surveiller le compteur pour éviter qu’il ne s’emballe d’un coup et vous fasse payer très cher (témoignages de voyageurs rencontrés) !
– Motobike : omniprésents au Vietnam, les « motobikes taxi » remplacent les habituels TukTuk. Bien entendu vous pouvez aussi louer ou acheter un scooter / moto pour être plus autonome dans vos déplacements. De notre côté, nous avons évité ce moyen de transport tant que possible, trop d’accidents et de blessures vues sur des touristes.
– Bus local : nous les avons pris à quelques reprises pour des trajets de 2h maxi. À notre grande surprise, on y a trouvé de petits bus confortables (souvent sans clim par contre) et surtout très peu chers. On recommande !
bilan-voyage-vietnam-bus-vip-open-bus– Bus VIP « Open Bus » : au Vietnam, vous avez un réseau de bus dit « open bus » qui s’est énormément développé ces dernières années. De nombreuses compagnies effectuent ainsi des trajets plusieurs fois par jour entre les principales villes / destinations touristiques du Vietnam entre le nord et le sud. En siège classique la journée ou en siège couchette la nuit, ils sont très pratiques et moins coûteux que le train. On vous conseille vivement d’éviter de passer directement avec votre hôtel pour les réserver (ils vous prendront des compagnies +/- merdiques voire dangereuses (exemple : Cuc Tung) et une commission au passage. À l’inverse on vous recommande vivement la compagnie TheSinhTourist (ils ont un bureau dans la quasi totalité des grandes villes, tarifs très corrects, possibilités de choisir votre place, bagages en soute enregistrés).
– Mini-bus : ils sont bien souvent vendu par les hôtels pour des trajets ou excursions de moyennes distances. On ne les a pas spécialement appréciés sur les quelques fois où nous les avons pris car le confort est sommaire et le chauffeur fait clairement ce qu’il veut sur les horaires.
– Bateau : De la barque, au canoë-kayak, au petit bateau de croisière jusqu’au ferry, nous avons pris quelques bateaux au cours de nos quatre semaines passés au Vietnam, obligatoire pour visiter les richesses naturelles du pays.
– Train : Nous ne l’avons pas emprunté durant notre séjour en raison des prix excessivement élevés en comparaison au bus.

Des sites naturels incroyables à visiter :

Au niveau des visites et points d’intérêts, le Vietnam est un pays magnifique qui dispose de très jolis paysages. Avec ses reliefs (pics karstiques), ses eaux bleus, ses rizières, son delta du Mékong, ses impressionnantes grottes, le Vietnam est une richesse naturelle à lui tout seul qui mérite d’être visitée. De ce point de vue là, on ne peut que vous recommander un voyage au Vietnam, tellement les paysages sont époustouflants et différents d’une ville / région à une autre. Nous n’oublions pas non plus les nombreux musées qui retracent l’histoire de ce pays.
bilan-voyage-vietnam-sites-a-visiter-phong-nha
bilan-voyage-vietnam-sites-a-visiter-source-fee

Une communication régulièrement compliquée

Ce ne fut pas toujours très évident de communiquer avec les vietnamiens. Si certains parlent 2-3 mots d’anglais (avec un accent très prononcé et difficile à comprendre), même dans les grandes villes comme Hanoi ou Hô Chi Minh Ville, nous avons rencontré beaucoup de personnes n’en parlant pas un mot. C’est le premier pays où nous avons rencontré autant de difficultés pour communiquer et se faire comprendre. Mais on vous rassure, au final, nous n’avons jamais été bloqué par la barrière de la langue, le langage des signes étant toujours très efficace dans ces cas là ;)

Côté météo : mi grisaille, mi soleil

À l’image de notre ressenti global de notre voyage au Vietnam, la météo fut beaucoup plus mitigée que ce que nous avions pu imaginer. La grisaille et les pluies du Nord et du centre nous ayant poussées à changer notre programme pour nous rendre plus rapidement dans le sud où nous avons retrouvé un grand soleil et des températures avoisinant les 30 degrés.

Quel est le coût de la vie au Vietnam ?

bilan-voyage-vietnam-budgetComme pour chaque pays, nous avions calculé notre budget prévisionnel pour le Vietnam sur base du sondage et informations recueillis par le site tourdumondiste.com. Le coût quotidien moyen par personne que nous avions trouvé, était de 23€ pour se loger, se nourrir et se déplacer localement. Sur cette base, nous avions donc provisionné un budget de 36€ par jour pour nous deux, soit 846 000 Dong Vietnamien (VND). Eh oui, avec leur monnaie local, nous avons régulièrement été millionnaires au Vietnam ! :) Ne soyez pas étonnés si dans les hôtels les prix sont affichés en dollars, c’est une monnaie couramment acceptée. Ceci étant, après ces quelques semaines passées à traverser le pays, il a été compliqué de tenir notre budget initial. Le coût de la vie au quotidien n’est pas forcément plus élevé, par contre les entrées pour des musées / croisières sont eux beaucoup plus chères que ce que nous avions pu imaginer. Aussi, nous avons au final pris beaucoup de bus pour descendre (le train étant hors de prix) et ces coûts là ont eu du mal à être absorbés dans le budget quotidien. Pour les futurs voyageurs en Tour du Monde, sachez donc que nous validons la fiabilité de cette base de calcul. Ceci étant, nous vous conseillons de vivre au jour le jour pour environ 24€ (pour un couple c’est tout à fait jouable) et de vous servir des 12€ restant pour les entrées et gros transports.

Le Vietnam, photos et vidéos

Notre reportage photos au Vietnam

Visualisez nos photos dans la rubrique « Reportage photos par pays » ou directement depuis ce lien : Album photos Vietnam

Nos vidéos au Vietnam

Pour davantage d’actions, visualisez les vidéos de notre voyage au Vietnam en cliquant directement sur le lien ci-dessous :
Vietnam roadtrip – Le Vietnam en 26 jours

Author

3 commentaires

  1. Hello vous deux,
    Très intéressée par le Vietnam, normal ayant été là-bas il y a un peu plus d’un an… Bon c’est sûre que comme j’ai eu une dengue hémorragique au bout de 6 jours, notre voyage de 3 semaines ne s’est pas déroulé exactement comme nous le pensions au départ… Mais nous avons eu la chance de tomber sur des gens exceptionnels, je pense à Bella la gérante du petit hôtel d’Hanoï où nous avons débarqué, qui nous a organisé sans vraiment beaucoup de frais supplémentaires notre voyage au niveau transport et hébergement pour Sapa et Bac Ha(dommage que vous ayez raté ça, il faudra y retourner rien que pour ça, quelle émotion en arrivant à Sapa en voyant les rizières en plateau dans le brouillard!) ainsi que la baie d’Halong. Le fait d’être 4 a du aider aussi, on remplissait une voiture sans problème. J’ai été malade à partir d’Hué et les gens chez qui nous dormions étaient vraiment tous très gentils avec beaucoup d’attention. C’est vrai qu’ils sont beaucoup moins ouverts et souriants(envers les étrangers) que les thaïlandais par exemple, mais quand on visite les musés à Hanoï sur les colonies, on sent bien que l’occupation occidental reste une plaie qui a du mal à se refermer, et on peut les comprendre vu l’exploitation qui a été faite de leurs richesses et d’eux-même… Bref c’est ça aussi la diversité de notre planète et votre voyage vous permet sûrement de vous en faire une idée bien réelle et ça c’est une grande chance par rapport à nous, qui sommes suspendus au médias pas toujours très objectifs malheureusement. Vivement le prochain récit d’Asie du sud-est ;-)
    Bise à vous deux

  2. Je suis actuellement au Vietnam avec mon copain, on a les même impressions que vous : paysages fabuleux, mais une population qui en veut qu’à notre argent, coût de la vie bas mais les prix des excursions et visites excessifs. Nous trouvons que le Vietnam est plus dans l’arnaque que les autres pays. Nous avons été déçus de la baie d’Halong (trop touristique et mauvais temps… nous avions vu Krabi 10 jours plus tôt, peut être pour une des raisons pourquoi ça nous a pas tant marqué).

    • Julien Reply

      Merci Adeline pour ton partage d’expérience, ca nous rassure sur les impressions que nous avons eu… On a tendance parfois à se demander si c’est nous qui n’avons pas fait les bonnes rencontres ou si nous avons loupé quelque chose. On a déjà eu d’autres témoignages de voyageurs rencontrés en Thaïlande qui allaient aussi dans ce sens… mais c’est dommage !

Ecrire un commentaire